Cover photo for Jeanne Dorise Hale's Obituary
Jeanne Dorise Hale Profile Photo

Jeanne Dorise Hale

June 7, 1937 — September 17, 2022

Jeanne Dorise Hale

Jeanne Dorise Hale, age 85, Mother, Grandmother, Sister and Aunt passed away at home on 17 September 2022. She was born in Tours, France on 7 June 1937 to Marcel and Jeanne Cailloux Dorise.

She married Ernest Ronald Hale on 1 July 1961 and were later divorced. Neither remarried. Jeanne was a small but feisty lady with many friends. She became a citizen of the United States in 1972. She was a cook by trade, but her passion was her card reading business. Many came to her for comfort, knowledge of the future and friendship over the years. Whether they believed or not they always left in high spirits. She had been reading cards since she was 14 yrs. old. Only as a hobby at first then later, it became a business. She read for people until 2019 at which time COVID-19 hit the country and her Dementia amplified.

She moved in with her daughter and grandson in January 2022 after a fall at her home. Her life was full of love and laughter up to the very end.

Her first job was in a factory in France, making cheese boxes. The kind of wooden ones you find around Brie these days. She later moved at the age of 21 to Orleans, France for employment at Peggy’s Bar. They served drinks, steaks and French fries to the United States soldiers living at the barracks nearby. There she met and married her husband, Army Sergeant Ernest R. Hale and later had their only child, Kathalene Jenny Hale. Jeanne was a stay-at-home Mom while the family moved with the Army. First stop Louisiana, then Arizona and finally Utah where Ernest retired from Military Service. They bought a home in Washington Terrace, Utah where Jeanne lived for 56 years until she moved in with her daughter in South Ogden, Utah.

In the stay-at-home days, she was very creative and made baby moccasins, selling them for baby gifts at $2.00 a pair back then. Several years later she was employed with Weber School District as a lunchroom supervisor and later a cook then a manager. Once again, the creative juices flowed, and she invented the ‘Jeanne’s Pie Crust Perforator’. She did it all herself, even got a patent. The perforators were sold at Rainbow Gardens Ogden, Utah. She worked there until she was employed at St. Benedict’s Hospital/Ogden Regional as a cook where she retired at the age of 62.

She found much joy in helping to raise her only Grandchild, Nick Ryan Davis. They were very close, she loved him so very much. She was the doting grandmother at all the Soccer games, plays and activities he was involved in. Jeanne, her daughter and her grandson became a tightly knit family. Caring for each other until the end. Her passions were few, but they were mighty.

She had gone back to France several times over the years until her mother, Jeanne Dorise, passed away. She often talked about her family and how much she missed them. She carried her ‘cute French accent’ to the end. Her Utah family called her the cute French aunt. Her card reading customers knew her as the cute little French lady, all 5 ft. 1 in. of her.

She was a bit of a prankster at times and brought us to tears laughing on several occasions. She was a big city girl from the beginning and a fashionista in her younger years. Always in heels and dresses or suits. Despite aging, she always dressed like she had someplace special to go. Complete with jewelry and perfume.

She is remembered by family and those closest to her, by her bright, fun and captive personality that always brought cheer. She touched the hearts of many, by doing the simplest of acts. 

Her family will carry her in their hearts and have the memory of her with them always.

She is survived by her daughter, Kathalene Jenny Hale and her grandson, Nick Ryan Davis, both of South Ogden, 4 sisters, Marcelle Bigarreau, Danielle Giullon, Christian Dorise, and Michelle (Patrick) Bery and several nieces and nephews all of Tours, France. She was preceded in death by her parents, 1 sister, 2 brothers and 2 brothers-in -law who lived in France.

The family has chosen to hold a ‘gathering of friends and family’ on 10 November 2022, Leavitt’s Mortuary, from 5:00 – 7:00 in the evening. Everyone will have an opportunity to share their favorite memories and stories if they wish.

 

-------

Pour notre famille française

Jeanne Dorise Hale, 85 ans, mère, grand-mère, sœur et tante est décédée à la maison le 17 septembre 2022. Elle est née à Tours, France le 7 juin 1937 de Marcel et Jeanne Cailloux Dorise.

Elle a épousé Ernest Ronald Hale le 1er juillet 1961 et a ensuite divorcé. Ni l'un ni l'autre ne s'est remarié. Jeanne était une petite mais fougueuse dame avec beaucoup d'amis. Elle est devenue citoyenne des États-Unis en 1972. Elle était cuisinière de métier mais sa passion était son activité de lecture de cartes. Beaucoup sont venus à elle pour le réconfort, la connaissance de l'avenir et l'amitié au fil des ans. Qu'ils aient cru ou non, ils sont toujours partis de bonne humeur. Elle lisait des cartes depuis qu'elle avait 14 ans. Agé de. Seulement comme passe-temps au début puis plus tard, c'est devenu une entreprise. Elle a lu pour les gens jusqu'en 2019, date à laquelle COVID-19 a frappé le pays et sa démence s'est amplifiée.

Elle a emménagé avec sa fille et son petit-fils en janvier 2022 après une chute chez elle. Sa vie a été pleine d'amour et de rire jusqu'à la toute fin.

Son premier emploi était dans une usine en France, fabriquant des boîtes de fromage. Le genre de ceux en bois que l'on trouve autour de Brie ces jours-ci. Elle a ensuite déménagé à l'âge de 21 ans à Orléans, en France, pour travailler au Peggy's Bar. Ils ont servi des boissons, des steaks et des frites aux soldats américains vivant dans la caserne voisine. Là, elle a rencontré et épousé son mari, le sergent de l'armée Ernest R. Hale et a eu plus tard leur unique enfant, Kathalene Jenny Hale. Jeanne était une mère au foyer pendant que la famille déménageait avec l'armée. Arrêtez-vous d'abord en Louisiane, puis en Arizona et enfin en Utah où Ernest a pris sa retraite du service militaire. Ils ont acheté une maison à Washington Terrace, Utah, où Jeanne a vécu pendant 56 ans jusqu'à ce qu'elle emménage avec sa fille à South Ogden, Utah.

À l'époque du foyer, elle était très créative et fabriquait des mocassins pour bébés, les vendant comme cadeaux pour bébé à 2,00 $ la paire à l'époque. Plusieurs années plus tard, elle a été employée par le district scolaire de Weber en tant que superviseure de la salle à manger et plus tard cuisinière puis gestionnaire. Une fois de plus, le jus créatif a coulé et elle a inventé le "perforateur de croûte à tarte de Jeanne". Elle a tout fait elle-même, a même obtenu un brevet. Les perforatrices ont été vendues à Rainbow Gardens Ogden, Utah. Elle y a travaillé jusqu'à ce qu'elle soit employée à l'hôpital St. Benedict's / Ogden Régional en tant que cuisinière, où elle a pris sa retraite à l'âge de 62 ans.

Elle a trouvé beaucoup de joie à aider à élever son unique petit-fils, Nick Ryan Davis. Ils étaient très proches, elle l'aimait tellement. Elle était la grand-mère adorée de tous les matchs de football, pièces de théâtre et activités auxquelles il participait. Jeanne, sa fille et son petit-fils sont devenus une famille très unie. Prendre soin l'un de l'autre jusqu'au bout. Ses passions étaient peu nombreuses mais puissantes.

Elle était retournée plusieurs fois en France au fil des ans jusqu'au décès de sa mère, Jeanne Dorise. Elle parlait souvent de sa famille et combien elle lui manquait. Elle a porté son « joli accent français » jusqu'au bout. Sa famille de l'Utah l'appelait la jolie tante française. Ses clients lecteurs de cartes la connaissaient comme la jolie petite dame française, tous les 5 pieds 1 pouce d'elle. (1.52 mètres)

Elle était parfois un peu farceuse et nous a fait pleurer de rire à plusieurs reprises. Elle était une grande citadine depuis le début et une fashionista dans sa jeunesse. Toujours en talons et robes ou costumes. Malgré l'âge, elle s'habillait toujours comme si elle avait un endroit spécial où aller. Complet avec bijoux et parfum.

Sa famille et ses proches se souviennent d'elle, par sa personnalité brillante, amusante et captive qui a toujours apporté de la joie. Elle a touché le cœur de beaucoup, en accomplissant les actes les plus simples.

Sa famille, la porterons dans leur cœur et garderons toujours son souvenir avec eux.

Elle laisse dans le deuil sa fille, Kathalene Jenny Hale et son petit-fils, Nick Ryan Davis, tous deux de South Ogden, 4 sœurs, Marcelle Bigarreau, Danielle Giullon, Christian Dorise et Michelle (Patrick) Bery et plusieurs nièces et neveux tous de France. Elle a été précédée dans la mort par ses parents, 1 sœur, 2 frères et 2 beaux-frères qui vivaient en France.

La famille a choisi d'organiser un "rassemblement d'amis et de famille" le 10 novembre 2022, à la morgue de Leavitt dans l'atrium, de 17h00 à 19h00. Chacun aura l'occasion de partager ses souvenirs et histoires préférés s'il le souhaite.

 

To send flowers to the family in memory of Jeanne Dorise Hale, please visit our flower store.

Past Services

Celebration of Life

Thursday, November 10, 2022

5:00 - 7:00pm (Mountain time)

Enter your phone number above to have directions sent via text. Standard text messaging rates apply.

Visits: 282

This site is protected by reCAPTCHA and the
Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Service map data © OpenStreetMap contributors

Send Flowers

Send Flowers